Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

DOCS DE L'ONCLE SAM

  • Festival de Deauville 2012: présentation de "Into the Abyss" de Werner Herzog

    werner1.jpg

    "Into the Abyss" de Werner Herzog rejoint aujourd'hui la sélection "Docs de l'oncle Sam", un documentaire à ne pas manquer au sujet duquel je vous en dis plus, ci-dessous.

    Synopsis: Le 24 octobre 2001, dans la petite ville de Conroe au Texas, Jason Burkett et Michael Perry, en quête d'une voiture à voler, abattent de sang froid Sandra Stotler, son fils Adam et l'ami de ce dernier, Jeremy. Retrouvés puis arrêtés, les jeunes hommes, à peine âgés de 19 ans, sont condamnés : Burkett à la prison à perpétuité, Perry à la peine capitale.
    Le cinéaste Werner Herzog a eu l'occasion de rencontrer les familles des victimes, mais également le meurtrier Michael Perry, à quelques jours de son exécution...

    werner2.jpg

    Retrouvez toute la sélection du Festival du Cinéma Américain de Deauville 2012: http://inthemoodforfilmfestivals.com/programme-complet-et-detaille-du-38eme-festival-du-cinema-americain-de-deauville/

  • Docs de l'oncle Sam : complément de programmation

    bobby.jpgBobby Fischer against the world” de Liz Garbus rejoint la programmation des Docs de l’oncle Sam.

    En 1958, Robert James “Bobby” Fischer, alors âgé de quatorze ans, stupéfia le monde des échecs en devenant le plus jeune Grand Maître de l’histoire, lançant ainsi une carrière qui allait faire de lui une légende. Pendant les quinze années qui suivirent, son incroyable ascension au sommet du jeu captiva le monde entier et permit aux échecs de connaître un essor international considérable. Puis, à l’apogée de sa réussite, Bobby Fischer prit tout le monde par surprise en décidant de disparaître des yeux du grand public.

  • Festival du Cinéma Américain de Deauville 2011 : programme des Docs de l'Oncle Sam

    buck.jpg

    "Les Docs de l'oncle Sam" constituent désormais une section incontournable du festival avec souvent des docs de grande qualité. Je vous laisse découvrir le programme de cette édition 2011.

    BUCK  de Cindy Meehl

    Buck Brannaman est un vrai cowboy américain qui parcourt les Etats-Unis pour soigner des chevaux souffrant de troubles du comportement proches des nôtres, à nous les humains. Cet homme qui murmure vraiment à l’oreille des chevaux rejette la violence de sa propre éducation et apprend aux cavaliers à communiquer avec leur monture d’une manière à la fois directive et sensible, sans faire appel à la punition.

    CORMAN’S WORLD: EXPLOITS OF A HOLLYWOOD REBEL  d’Alex Stapleton

    avec James Cameron, Francis Ford Coppola, Robert De Niro, Jack Nicholson, Martin Scorsese, Quentin Tarantino

    Ce documentaire retrace l’ascension triomphale du réalisateur, scénariste et producteur le plus prolifique de Hollywood, le vrai « parrain » du cinéma indépendant, Roger Corman. Connu pour travailler très rapidement - certains de ses films furent réalisés en deux jours - et pour se complaire dans le monde des monstres de série B, des effets spéciaux médiocres, du jeu d’acteur bas de gamme et de la nudité à outrance, Roger Corman est aussi un rebelle respecté du cinéma.

    PAGE ONE : A YEAR INSIDE THE NEW YORK TIMES d’Andrew Rossi

     En 1896, le New York Times adopte le slogan « Toutes les informations se doivent d’être imprimées ». Aujourd’hui, Twitter et WikiLeaks bouleversent la diffusion des informations. La multiplication des blogs et la diminution conséquente des achats d’espaces publicitaires menacent la pérennité de la presse papier. Les journalistes du vénérable New York Times s’interrogent sur la collaboration à mener avec Julian Assange et la chute des modèles traditionnels des réseaux télévisés. Que va devenir le journalisme à l’ancienne ? Comment se passe la transition du papier vers le numérique ? Le traitement de l’information change-t-il avec le support ? Quel avenir pour la presse ? Autant de questions que pose ce documentaire.

    LE PROJET NIM (Project Nim)  de James Marsh

    Novembre 1973. Nim, un bébé chimpanzé, naît en captivité dans un centre de recherche sur les primates situé dans l'Oklahoma. Quelques jours plus tard, il est confié à une psychologue qui a trois enfants. Le « Projet Nim » est lancé : il s'agit de prouver qu'un chimpanzé est capable d'apprendre à communiquer par le langage s'il est élevé dans un environnement humain. Grâce à un professeur de psychologie de l'université de Columbia, le primate est censé être initié à la langue des signes, puis acquérir des rudiments de vocabulaire et de grammaire lui permettant d’exprimer ses réflexions et ses émotions. En cas de succès, il serait donc permis d'espérer franchir la barrière de l'espèce et repenser la condition humaine.

    REVENGE OF THE ELECTRIC CAR  de Chris Paine

    Arpentant les coulisses d’ordinaire fermées de Nissan, General Motors et Tesla Motors, ce documentaire raconte l’histoire du regain mondial d’intérêt pour les voitures électriques en en suivant les principaux constructeurs automobiles. Ces derniers s’empressent de produire de nouveaux modèles électriques afin d’être les premiers, les meilleurs et de conquérir ainsi, à terme, un large public.

    SING YOUR SONG  de Susanne Rostock

    avec Harry Belafonte, Sidney Poitier, Huddie W. Ledbetter-Ledbelly, Paul Robeson, Marge Champion, Fran Scott Attaway, Nat King Cole, Julian Bond, J. Edgar Hoover, Ed Sullivan, Dinah

    Un portrait de Harry Belafonte, chanteur, acteur et activiste, depuis son ascension spectaculaire dans la chanson, son expérience liée à ses nombreux déplacements dans un pays ségrégationniste jusqu’à son arrivée provoquante à Hollywood. La carrière de Harry Belafonte personnifie à elle-seule le mouvement pour les droits civiques aux Etats-Unis et a eu un impact majeur sur beaucoup d’autres mouvements prônant la justice sociale.

    THE BLACK POWER MIXTAPE 1967-1975  de Göran Hugo Olsson

    avec Harry Belafonte, Danny Glover, Erykah Badu, Stokely Carmichael, Kathleen Cleaver, Angela

    Ce documentaire retrace l'évolution du mouvement Black Power de 1967 à 1975 au sein de la communauté noire. Le film associe musique et reportage - des rushs en 16mm sont restés au fond d'un placard de la télévision suédoise pendant trente ans - ainsi que des interviews de différents artistes, activistes ou musiciens qui sont des piliers de la culture afro-américaine.

  • Le programme des "Docs de l'Oncle Sam" du Festival du Cinéma Américain de Deauville 2010

    Section récente du festival "Les Docs de l'oncle Sam" promettent toujours de belles surprises. Voici la première liste des documentaires programmés pour cette édition 2010 du festival. De nouveaux documentaires s’ajouteront à cette liste.

    basquiat.jpg

    AMERICAN GRINDHOUSE de Elijah Drenner

    Ce documentaire dévoile l’histoire cachée des films américains dits « d’exploitation ». Il plonge dans ce genre souvent sous-estimé et révèle les origines scandaleuses et parfois choquantes de ce divertissement populaire qui a laissé une marque indélébile sur la culture américaine.

    COUNTDOWN TO ZERO de Lucy Walker

    Une exploration, à la fois fascinante et terrifiante, des dangers engendrés par les armes nucléaires, détaillant les menaces qui pèsent sur nous aujourd’hui et présentant les points de vue d’experts internationaux et de chefs d’Etat qui plaident pour un désarmement nucléaire à l’échelle mondiale.

    GASLAND De Josh Fox

    Les plus importantes recherches de gisements de gaz naturel sont en ce moment entreprises à travers tous les Etats-Unis. La société Halliburton a développé une technologie de forage, la fracturation hydraulique, qui va permettre aux Etats-Unis de devenir « l’Arabie Saoudite du gaz naturel ». Mais cette technique est-elle sans danger ? Lorsque le cinéaste Josh Fox reçoit une lettre l’invitant à louer ses terres pour y faire un forage, il va sillonner le pays et découvrir en chemin des secrets bien gardés, des mensonges et des toxines…

    JEAN-MICHEL BASQUIAT: THE RADIANT CHILD De Tamra Davis

    Pionnier de l’art contemporain de par sa renommée et l’abondance de sa création, Jean-Michel Basquiat a produit une oeuvre des plus riches en un temps très court. Tamra Davis rend ici hommage à l’artiste qu’elle a très bien connu, grâce à des images et entretiens inédits issus de ses propres archives.

    Sortie en salles: le 13 octobre 2010

    SMASH HIS CAMERA de Leon Gast

    Tirant son titre d’une demande faite par Jacqueline Kennedy Onassis à ses agents de sécurité - « cassez son appareil photo » -, ce documentaire retrace la carrière fulgurante de Ron Gallela, célèbre photographe et paparazzo autoproclamé. Ce film porte également un regard sur la nature de la célébrité, la relation entre les vedettes et leurs chroniqueurs, et l’équilibre fragile entre vie privée et liberté de la presse.

    TEENAGE PAPARAZZO de Adrian Grenier

    teenage.jpg

    Après une rencontre fortuite avec Austin Visschedyk, un paparazzo de quatorze ans, Adrian Grenier, vedette de la série télévisée « Entourage », décide de braquer la caméra sur lui et de s’immiscer ainsi dans le monde si particulier de cet adolescent. Mais le projet se transforme bientôt en un défi personnel car le réalisateur se rend compte que ses actes ont une influence sur la vie de son sujet.

    WAKING SLEEPING BEAUTY de Don Hahn

    waking.jpg

    Au milieu des années 80, les légendaires studios d’animation de Walt Disney traversent une passe difficile. L’avenir se joue entre les nouveaux artistes avides d’innovation et les anciens qui refusent de céder le contrôle. C’est dans ce contexte que le studio enregistre quelques échecs historiques qui ont pu faire penser que l’âge d’or de l’animation était passé. Ce film retrace la façon dont Disney a retrouvé sa magie sur une période de dix ans avec une série de succès comme « La petite sirène », « La belle et le bête », « Aladdin » et « Le roi lion ».

  • 3 "Docs de l'oncle Sam" supplémentaires

    deauvilleaffiche2009.jpgTrois documentaires viennent compléter la liste de ceux dont je vous parlais la semaine dernière (cf rubrique "Docs de l'oncle Sam".)

    FACING ALI de Pete McCormack

    Mohamed Ali, trois fois champion du monde des poids lourds, doit sa renommée autant à ses performances sportives qu'à son verbe haut. Aujourd'hui dix de ses anciens adversaires lui rendent hommage à travers ce documentaire.

    OUTRAGE de Kirby Dick

    Un réquisitoire contre l'hypocrisie de politiciens n'ayant pas fait leur ≪ coming out ≫ mais accumulant de scandaleux records de vote contre les droits des homosexuels, et militant activement contre la communauté gay à laquelle ils appartiennent. En révèlant les vies cachées de certains puissants responsables américains, ce documentaire témoigne du mal qu'ils ont infligé à des millions d'Americains et examine la complicité des medias qui n'ont pas devoilé leurs secrets.

    WILLIAM KUNSTLER : DISTURBING THE UNIVERSE de Sarah et Emily Kunstler

    William Kunstler, était l'un des avocats les plus célèbres et les plus controversés du vingtième siècle. Il s'est battu pour les droits civils et a representé des activistes antimilitaristes, mais aussi des terroristes et des assassins. Dans ce documentaire, les réalisatrices explorent la vie de leur père : du père de famille de classe moyenne à l'avocat engage, finalement devenu l'avocat le plus détesté d'Amérique.

  • Les Docs de l'Oncle Sam du 35ème Festival du Cinéma Américain de Deauville

    september.jpg

    Depuis quelques années le Festival, dans la catégorie "Les Docs de l'Oncle Sam" nous proposent des documentaires qui ont souvent connu un certain retentissement et sont souvent de qualité..., je vous les recommande donc.

    BOY INTERRUPTED de Dana Perry

    Dans la nuit du 2 octobre 2005 a New York, Evan Scott Perry, un des fils de la réalisatrice, se donne la mort en sautant par la fenetre de sa chambre. Il avait quinze ans. Le film retrace sa vie et sa lutte contre des troubles bipolaires - une forme de dépression - à travers les témoignages de ses proches et les films tournés par ses parents depuis le jour de sa naissance.

    FOOD, INC de Robert Kenner

    food.jpg

    Que savons-nous des aliments que nous mangeons tous les jours ? Ce documentaire lève le voile sur les méthodes de production irresponsables de l’industrie alimentaire. Afin de maintenir des profits conséquents, les industriels ne se contentent pas de compromettre le gagne-pain de nombreux agriculteurs et d’ouvriers agricoles mais ils mettent aussi en danger la santé des consommateurs.

    IT MIGHT GET LOUD de Davis Guggenheim

    itmight.jpg

    Trois guitaristes virtuoses de trois générations différentes ont marqué de façon décisive la musique rock : Jimmy Page (Led Zeppelin), The Edge (U2) et Jack White (White Stripes). Ils se rencontrent pour la première fois et racontent leur révolte musicale et leurs histoires personnelles, partagent leurs influences, s’échangent des chansons et jouent ensemble.

    NIGHTMARES IN RED, WHITE & BLUE: THE EVOLUTION OF THE AMERICAN HORROR FILM de Andrew Monument 1er film

    Des auteurs légendaires tels John Carpenter, George A. Romero et Joe Dante développent l’idée que les films d’horreur sont le reflet de leur temps et de leur lieu de création. Ces témoins privilégiés montrent comment les films de monstres classiques ont exploité les peurs de l’après guerre et comment les films d’horreur modernes plus violents sont issus de la contreculture americaine.

    THE COVE 1er film de Louie Psihoyos

    cove.jpg

    Louie Psihoyos et une équipe d'activistes, cinéastes et plongeurs ont decidé de mener l’enquête sur un secret que les habitants de la crique de Taiji au Japon s’efforcent de garder avec véhémence : celui d’une pêche sanglante organisée, le massacre et la torture de 23 000 dauphins en l’espace de 6 mois chaque annee.

    THE SEPTEMBER ISSUE de R.J. Cutler

    Célèbrissime rédactrice en chef de l’édition americaine du magazine Vogue, Anna Wintour est l’une des icônes les plus puissantes et les plus fascinantes du monde de la mode. Jusqu’à present, elle n’avait jamais autorise quiconque a s’immiscer dans les arcanes de la création de son magazine. Elle a fait une exception pour R.J. Cutler qui a suivi la fabrication du numero de septembre de Vogue.

    WHEN YOU’RE STRANGE de Tom DiCillo

    when.jpg

    A l’origine, il y a "Les portes de la perception", le livre d’Aldous Huxley sur son expérience de la mescaline et d’autres drogues hallucinogènes. La citation de William Blake, qui lui a fourni le titre de ce livre, inspira également Jim Morrison et Ray Manzarek pour le nom du groupe - The Doors - qu’ils fonderent en 1965 a Venice Beach avec John Densmore et Robby Krieger. Ils allaient devenir l’un des groupes les plus importants et les plus influents du rock americain.