Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

nuits américaines

  • Le programme définitif des "Nuits Américaines" du Festival du Cinéma Américain de Deauville 2009

    deauvilleaffiche2009.jpgCliquez ici pour télécharger le programme complet et définitif des "Nuits Américaines" 2009.

  • Le programme des "Nuits Américaines" du Festival du Cinéma Américain de Deauville 2009

    deauvilleaffiche2009.jpgPoursuivant sa collaboration avec la Cinémathèque française, le Public Système Cinéma proposera pour ce rendez-vous qui fête sa troisième édition, une programmation au cinéma Le Morny de Deauville, dédiée aux films de guerre et à la comédie, mais aussi des nuits dédiées aux personnalités auxquelles le festival rendra hommage avec pour résultat une pogrammation très éclectique.

     Ces séances sont très accessibles, le vous les recommande. Un pass spécial exclusivement dédié aux Nuits Americaines sera proposé au public au prix de dix euros pour toute la durée du Festival, et pour un euro supplémentaire aux festivaliers.

    FILMS DE GUERRE

    1941 SERGEANT YORK (Sergent York) de Howard Hawks

    1957 PATHS OF GLORY (Les sentiers de la gloire) de Stanley Kubrick

    1958 THE NAKED AND THE DEAD (Les nus et les morts) de Raoul Walsh

    1970 M*A*S*H de Robert Altman

    1989 CASUALTY OF WAR (Outrages) de Brian de Palma

    COMEDIES

    1928 THE CAMERAMAN (Le cameraman) de Edward Sedgwick

    1933 DUCK SOUP (Soupe au canard) de Leo McCarey

    1937 NOTHING SACRED (La joyeuse suicidee) de William A. Wellman

    1938 HOLIDAY (Vacances) de George Cukor

    1942 TO BE OR NOT TO BE (Jeux dangereux) de Ernst Lubitsch

    1952 MONKEY BUSINESS (Cherie je me sens rajeunir) de Howard Hawks

     

    Le festival offrira également au public la possibilité de redécouvrir les films de Robert Aldrich, dont certains seront repris dans le cadre d'une rétrospective unique à la Cinémathèque française (du 26 août au 5 octobre) :

    LA NUIT ROBERT ALDRICH

    1954 VERA CRUZ

    1955 KISS ME DEADLY (En quatrieme vitesse)

    1955 THE BIG KNIFE (Le grand couteau)

    1962 WHAT EVER HAPPENED TO BABY JANE? (Qu'est-il arrive a Baby Jane?)

    1971 THE GRISSOM GANG (Pas d'orchidees pour Miss Blandish)

    D'autre part, le cinéma Le Morny sera également le théâtre de séances spéciales en hommage aux personnalités mises à l'honneur par le festival cette année et proposera :

    LA NUIT HARRISON FORD

    1987 FRANTIC de Roman Polanski

    1988 WORKING GIRL de Mike Nichols

    1997 THE DEVIL'S OWN (Ennemis rapproches) de Alan J. Pakula

    1999 RANDOM HEARTS (L'ombre d'un soupcon) de Sydney Pollack

    2000 WHAT LIES BENEATH (Apparences) de Robert Zemeckis

     

    LA NUIT ROBIN WRIGHT PENN

    1987 THE PRINCESS BRIDE (Princesse Bride) de Rob Reiner

    1994 FORREST GUMP de Robert Zemeckis

    1997 SHE'S SO LOVELY de Nick Cassavetes

    2002 WHITE OLEANDER (Laurier blanc) de Peter Kosminsky

    2008 WHAT JUST HAPPENED (Panique a Hollywood) de Barry Levinson

     

    LA NUIT ANDY GARCIA

    1990 THE GODFATHER: PART III (Le parrain 3) de Francis Ford Coppola

    1997 NIGHT FALLS ON MANHATTAN (Dans l'ombre de Manhattan) de Sidney Lumet

    2001 OCEAN'S ELEVEN de Steven Soderbergh

    2004 MODIGLIANI de Mick Davis

    2005 THE LOST CITY (Adieu Cuba) de Andy Garcia

     

    LA NUIT DAVID ZUCKER, JIM ABRAHAMS & JERRY ZUCKER

    1980 AIRPLANE ! (Y a-t-il un pilote dans l'avion ?) de David Zucker, Jim Abrahams & Jerry Zucker

    1984 TOP SECRET ! de David Zucker, Jim Abrahams & Jerry Zucker

    1988 THE NAKED GUN : FROM THE FILES OF POLICE SQUAD ! (Y a-t-il un flic pour sauver la reine ?) de David Zucker, Jim Abrahams & Jerry Zucker

    1991 HOT SHOTS de Jim Abrahams

    2006 SCARY MOVIE 4 de David Zucker

     

  • Les "Nuits Américaines" du Festival du Cinéma Américain de Deauville 2009

    nuitsbis.jpgCela vient d'être confirmé sur le site officiel du Festival du Cinéma Américain de Deauville (rubrique "informations pratiques"): l'excellente initiative des "Nuits Américaines" sera bien renouvelée cette année.

     Il s'agit de classiques du cinéma américain projetés pendant 10 jours, de 22H à 10H, au cinéma Le Morny.

    Séances accessibles pour tous sur achat d'un badge de 10€ ou pour 1€ supplémentaire sur tout badge Festival acheté (et sans supplément pour les badges presse et professionnel).

    Je ne connais pas encore le programme des Nuits Américaines de ce 35ème Festival du Cinéma Américain de Deauville et je le mettrai bien entendu en ligne sur inthemoodfordeauville.com dès que ce sera le cas.

  • Les Nuits Américaines du Festival du Cinéma Américain de Deauville 2008

    Le Public Systeme Cinema a eu la bonne idée, toujours en collaboration avec la Cinémathèque Française, de reconduire cette année Les Nuits Américaines initiées à l'occasion du Festival du Cinéma Américain de Deauville 2007, de quoi ravir les plus cinéphiles!

     Il s'agira à nouveau de programmer des classiques du septième art 10 jours sur 10, 24H sur 24! "Elle et lui", "Bienvenue à Gattaca", "Casablanca", "Le Mécano de la Général", "La soif du mal", ... je vous les recommande tous vivement!

    affiche nuits américaines 2008.jpg

    Cette édition 2008 exaltera le genre à travers 5 nouvelles thématiques : la science fiction, le film noir, la comédie, le mélodrame et la comédie musicale. La programmation s'enrichira par ailleurs d'une nouvelle séance, tous les jours, à 11H:

    LES INTROUVABLES DE DEAUVILLE

    lettre d'une inconnue.jpg

    En association avec Wild Side, distributeur de ces films,  seront projetés en 35 mm les films suivants :

    1947 MACBETH d’Orson Welles

    1948 FORCE OF EVIL de Abraham Polonsky

    1948 LE SECRET DERRIERE LA PORTE (Secret Beyond the Door…) de Fritz Lang

    1948 LETTRE D’UNE INCONNUE (Letter From An Unknown Woman) de Max Ophuls

    1949 CAUGHT de Max Ophuls

    1963 SHOCK CORRIDOR de Samuel Fuller

    Un pass spécial exclusivement dédié aux Nuits Américaines sera édité au prix de 10 euros pour 10 jours.

    SCIENCE FICTION

    bienvenue à Gattaca.jpg

    1951 LA CHOSE D’UN AUTRE MONDE (The Thing From Another World)

    de Christian Niby et Howard Hawks

    1956 L’INVASION DES PROFANATEURS DE SEPULTURE

    (Invasion of the Body Snatchers) de Don Siegel

    1957 L’HOMME QUI RETRECIT (The Incredible Shrinking Man) de Jack Arnold

    1981 NEW YORK 1997 (Escape From New York) de John Carpenter

    1984 TERMINATOR (The Terminator) de James Cameron

    1997 BIENVENUE A GATTACA (Gattaca) d’Andrew Niccol

    FILMS NOIRS

    soif du mal.jpg

    1944 ASSURANCE SUR LA MORT (Double Indemnity) de Billy Wilder

    1949 POUR TOI J’AI TUE (Criss Cross) de Robert Siodmack

    1952 UN SI DOUX VISAGE de Otto Preminger

    1958 LA SOIF DU MAL (Touch of Evil) de Orson Welles

    1971 UN FRISSON DANS LA NUIT de Clint Eastwood

    1972 GUET-APENS (The Guetaway) de Sam Peckinpah

    COMEDIES

    certains l'aiment chaud.jpg

    1927 LE MECCANO DE LA GENERAL (The General) de Buster Keaton-Voir ma critique plus haut-

    1943 ARSENIC ET VIEILLES DENTELLES (Arsenic and Old Lace) de Franck Capra

    1959 CERTAINS L’AIMENT CHAUD (Some Like It Hot) de Billy Wilder

    1970 MASH de Robert Altman

    1982 TOOTSIE de Sydney Pollack

    1998 MARY A TOUT PRIX (There’s Something About Mary) de Bobby et Peter Farelly

    MÉLODRAMES

    Csablanca.jpg

    1939 AUTANT EN EMPORTE LE VENT (Gone with the Wind) de Victor Fleming

    1940 LA VALSE DANS L’OMBRE (Waterloo Bridge) de Mervyn Leroy

    1943 CASABLANCA de Michael Curtiz

    1954 LE SECRET MAGNIFIQUE (Magnificent Obsession) de Douglas Sirk

    1957 ELLE ET LUI (An Affair To Remember) de Leo MacCarey

    1995 SUR LA ROUTE DE MADISON (The Bridges of Madison County) de Clint Eastwood- voir ma critique plus haut-

    COMÉDIES MUSICALES

    Tous en scène.jpg

    1943 BANANA SPLIT (The Gang’s All Here) de Busby Berkeley

    1953 LES HOMMES PREFERENT LES BLONDES (Gentlemen Prefer Blondes) de Howard Hawks

    1953 TOUS EN SCENE (The Band Wagon) de Vincente Minnelli

    1955 BEAU FIXE SUR NEW YORK (It’s Always Fair Weather) de Stanley Donen

    1960 LE MILLIARDAIRE (Let’s Make Love) de George Cukor

    1979 QUE LE SPECTACLE COMMENCE (All That Jazz) de Bob Fosse

  • Présentation et programme des "nuits américaines"

    6caf17998fa065e3c62c35f34933a70a.jpgJe vous ai déjà parlé des « Nuits américaines », l’excellente initiative de cette édition 2007 (voir article ici). A cette occasion j’avais dressé la liste de mes « incontournables du cinéma américain » (voir l’article ici à la suite duquel vous pouvez dresser votre propre liste).

    Ces projections divisées en 5 catégories (westerns, comédies, film noir, fantastiques, érotiques) auront lieu exclusivement au Morny club…24H/24H ! Moi qui déplorais l’an passé l’absence de projections à 22H30, voila qui satisfera mon insatiable soif de septième art. De quoi ravir les affamés de cinéma donc.

     Le pass dédié aux « Nuits américaines » ne coûte que 10 euros. Vous  pourrez l’acquérir à la billetterie située au CID. Et ensuite à vous les 60 films. 240 heures de cinéma. 394 kms de pellicule. A consommer sans modération.

     A noter : vous pouvez également acquérir ce pass pour un euro de plus sur votre forfait étudiant, journalier ou permanent en sachant que pour les deux premiers il ne sera valable que le ou les jour(s) de validité des pass (pour en savoir plus sur les accréditations, voir l’article ici).

     Cette opération est organisée en partenariat avec la Cinémathèque Française.

    Sont surlignés en rouge les films que je vous recommande plus particulièrement.

     

     

    WESTERNS

    0d8a8d9c5c41a4168b6e1bed22a75b08.jpg

    1917 La révélation de Lambert H.Hillyer et William S.Hart

    1930 La piste des géants de Raoul Walsh

    1936 Une aventure de Buffalo Bill de Cecil B. DeMille

    1946 La poursuite infernale de John Ford

    1952 L’appât de Anthony Mann

    1952 L’homme des vallées perdues de Georges Stevens

    1956 L’homme qui n’a pas d’étoile de King Vidor

    1957 Quarante tueurs de Samuel Fuller

    1969 La horde sauvage de Sam Peckinpah

    1972 Jeremiah Johnson de Sidney Pollack

    1992 Impitoyable de Clint Eastwood

    1995 Dead Man de Jim Jarmusch

    GANGSTERS ET FILMS NOIRS

    13fde08018690a82882e3a0ace98ad52.jpg

    1927 Les nuits de Chicago de Josef von Sternberg

    1941 La grande évasion de Raoul  Walsh

    1941 Le faucon maltais de John Houston

    1944 Laura de Otto Preminger

    1946 Le grand sommeil de Howard Hawks

    1946 Le facteur sonne toujours deux fois de Tay Garnett

    1947 La dame de Shangaï de Orson Welles

    1947 La cité sans voile de Jules Dassin

    1952 Règlement de compte de Fritz Lang

    1954 En quatrième vitesse de Robert Aldrich

    1976 Taxi driver de Martin Scorsese

    2000 The Yards de James Gray

    EROTISME

    e9fb2cb8fd47d68fa69a1b78153c1533.jpg

    1926 La chair et le diable de Clarence Brown

    1928 Les damnés de l’océan de Josef von Sternberg

    1941 Shangai, ville de folies de Josef von Sternberg

    1953 Fièvre sur Anatahan de Josef bon Sternberg

    1956 La poupée de chair de Elia Kazan

    1956 La blonde et moi de Frank Tashlin

    1970 Beyond the valley of the dolls de Russ Meyer

    1972 Derrière la porte verte de Jim et Artie Mitchelle

    1980 Le facteur sonne toujours deux fois de Bob Rafelson

    1981 Tarzan, l’homme singe de John Derek

    1995 Showgirls de Paul Verhoeven

    2006 Shortbus de John Cameron Mitchell

    FANTASTIQUE

    4b5109cc407294af5fddb96a641b3a81.jpg

    1931 Dracula de Tod Browning

    1931 Frankenstein de James Whale

    1933 King Kong de Merian C.Cooper et Ernest B.Schoedsack

    1939 Le magicien d’Oz de Victor Fleming

    1943 La féline de Jacques Tourneur

    1947 L’aventure de Mme Muir de Joseph L.Mankiewicz

    1962 Les oiseaux de Alfred Hitchcock

    1973 La nuit des morts vivants  de George A.Romero

    1973 L’exorciste de William Friedkin

    1976 Carrie au bal du diable de Brian de Palma

    1979 Alien director’s cut de Ridley Scott

    COMEDIES

    3cdc6ed14ef01afe969a126eb590af30.jpg

    1928 Bessie à Broadway

    1928 Le cameraman de Edward Sedgwick

    1936 Les temps modernes de Charles Chaplin

    1937 Cette sacrée vérité de Leo McCarey

    1938 Impossible Monsieur Bébé de Howard Hawks

    1940 Indiscrétions de Georges Cukor

    1941 Les voyages de Sullivan de Preston Sturges

    1958 La brune brûlante de Leo McCarey

    1960 La garçonnière de Billy Wilder

    1968 La partie de Blake Edwards

    1974 Frankenstein junior de Mel Brooks

    2004 Même pas mal! (Dodgeball) de Rawson Marshall Thurber