Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

festival du cinéma américain de deauville - Page 5

  • Deauville à J-1 du 34ème Festival du Cinéma Américain

     En cette veille d’ouverture, déjà les écrans dans les rues s’allument et ânonnent, les affiches ornent désormais les planches, une musique velléitaire envahit les abords du CID, quelques festivaliers déambulent  dans les rues avides de la frénésie et de l’effervescence festivalières, imminentes.

    2008_0904j-1am080015.JPG
    2008_0904j-1am080018.JPG
    2008_0904j-1am080019.JPG

     Ci-dessous, une photo  prise en fin d’après-midi, à l’image d’une veille de festival:un soleil presque onirique qui apparaît et chasse ainsi les nuages de la réalité ...

    2008_0904j-1am080010.JPG

    Demain l’ouverture avec « Mamma mia » de P.Lloyd avec Pierce Brosnan et Meryl Streep, en présence de deux membres du groupe Abba, à défaut de membres de l’équipe du film, au départ annoncés…

     En attendant ci-dessous, un collector, la couverture du programme du Festival du Cinéma Américain de Deauville 1975 (dont on constate qu’il ne durait que 4 jours mais à la même période…et qu’il était particulièrement chargé entre avant-premières, une section appelée « america 75 », une section panorama du nouveau cinéma américain, une section pub party, une sélection de courts métrages, deux films d’animation, une section TV party), programme de  la première édition du festival  , reçu de la sympathique équipe de France 3 Normandie venue m’interviewer pour l’émission Grand Angle diffusée la semaine prochaine, à 18H40, sur France 3 Normandie donc.

    2008_0904j-1am080020.JPG

     Le récit de l'ouverture à suivre demain sur « In the mood for Deauville »…et bon festival à tous !

    Sandra.M

  • Deauville à l'heure du 34ème Festival du Cinéma Américain à J-2

    2008_0903J-2Am20080015.JPG
    2008_0903J-2Am20080011.JPG
    2008_0903J-2Am20080010.JPG
    2008_0903J-2Am20080012.JPG
    2008_0903J-2Am20080013.JPG
    2008_0903J-2Am20080014.JPG
    2008_0903J-2Am20080016.JPG

     

    2008_0903J-2Am20080017.JPG
    2008_0903J-2Am20080018.JPG
    2008_0903J-2Am20080019.JPG
  • Le programme du 34ème festival : modifications, précisions, interrogations, invités...

    affichedeauville2008.jpg Quelques brèves informations supplémentaires concernant cette 34ème édition (complétées le 01.09.2008):

    -La grille de programmation avec les horaires détaillés est désormais en ligne et accessible en cliquant sur le lien sur ce blog, en haut dans la colonne de gauche ou bien en cliquant ici pour accéder directement à la page du site officiel. Dans cette même colonne vous trouverez également le lien vers le programme des Nuits américaines.

    -Il semblerait que Pierce Brosnan et Meryl Streep annoncés pour "Mamma mia!" de P.Lloyd et Angelina Jolie pour "L'échange" de Clint Eastwood aient finalement décliné l'invitation du festival ( à confirmer), remplacés , seuls deux membres du groupe Abba devraient faire le déplacement pour l'avant-première.

    -Le jury toujours présidé par Carole Bouquet a lui aussi subi quelques modifications puisque viennent s'y ajouter la comédienne Diane Fleri et l'humoriste-comédien belge François Damiens. Bouli Lanners n'est en revanche plus annoncé.

    -Mauvaise nouvelle: Orange ayant remplacé Canal plus, partenaire officiel du festival ces dernières années, ( depuis 2000) cette dernière aurait décidé de plus ou moins boycotter le festival et donc Le Grand Journal de Michel Denisot et Extérieur jour, l'émission de cinéma hebdomadaire présentée par Daphnée Roullier devraient effectuer un minimum de reportages au sujet du festival.

    -Bonne nouvelle en revanche, pour ceux qui ne pourraient avoir de cartes d'accès et voir les films lors de leur première projection en Première, ils repassent au CID ou au casino, le jour même ou le lendemain, à commencer par "Mamma mia!", le film d'ouverture qui repassera le lendemain de l'ouverture.

    Invités pour le moment confirmés (en plus des membres du jury, voir articles ci-dessous): Parker Posey, Samuel L.Jackson, Kevin Spacey, John Malkovich, Spike Lee, Juliette Binoche, Ed Harris, Guillermo del Toro, Mathieu Kassovitz ... (Cette liste s'enrichira au fur et à mesure des annonces, nouveaux noms affichés en rouge...).

    A suivre...

  • Grand Angle (nouvelle section): Charles Burnett

    Toujours soucieux d'allier cinéma indépendant et blockbusters et dans la lignée de la création de la compétition de films indépendants en 1995, le Festival a cette année décidé de créer cette nouvelle section « Grand Angle » afin de mettre en avant le travail particulier d’une personnalité du cinéma américain. Pour cette première année, c’est l’un des fers de lance d’un cinéma social de la fin des années 70 qui est à l’honneur, le cinéaste indépendant :

    Burnett.jpg

    CHARLES BURNETT

    Biographie (source: dossier de presse du Festival) :Né le 13 avril 1944 à Vicksburg dans le Mississippi, Charles Burnett grandit dans le quartier de Watts à Los Angeles. Il commence par suivre des études pour devenir électricien mais il est très vite attiré par la réalisation et la photographie. Formé à l'école de théâtre, de cinéma et de télévision de l’Université de Californie (UCLA), il réalise son premier long métrage, « Killer of Sheep », en 1977. Cette oeuvre est déclarée « trésor national » par le National Film Registry et fait dorénavant partie des cinquante films les plus importants de l’histoire du cinéma américain, préservés dans la bibliothèque du Congrès. Tourné entièrement avec des acteurs non professionnels dans le ghetto de Watts, « Killer of Sheep » est une plongée dans l'universd’un employé d’un abattoir, que son travail aliénant éloigne progressivement de sa famille et de sa communauté. Participant de la veine du réalisme social, ce film est primé au festival de Berlin en 1981. Deux ans plus tard, Charles Burnett met en scène « My Brother's Wedding »,puis « To Sleep with Anger » en 1990. Ce film, interprété par Danny Glover, obtient l’Independent Spirit Award du meilleur réalisateur, du meilleur scénario et du meilleur acteur. Il est également primé au festival de Sundance et reçoit le Prix Spécial de la Los Angeles Film Critics Association. En 1993, Charles Burnett réalise « The Glass Shield », un drame urbain sur la corruption et le racisme qui rongent la police de Los Angeles. Il signe également plusieurs documentaires, notamment « America Becoming » (1991), « Nat Turner : A Troublesome Property » (2003) et « Warming by the Devil’s Fire » (2003), qui fait partie de la série «The Blues » produite par Martin Scorsese. En 2007, Charles Burnett dirige à nouveau Danny Glover dans le long métrage « Namibia: The Struggle for Liberation », un portrait du leader indépendantiste namibien Samuel Nujoma.

    FILMOGRAPHIE SELECTIVE

    1977 KILLER OF SHEEP *

    1983 MY BROTHER’S WEDDING *

    1990 TO SLEEP WITH ANGER * (La rage au coeur)

    1991 AMERICA BECOMING - documentaire

    1994 THE GLASS SHIELD *

    1999 THE ANNIHILATION OF FISH

    2003 NAT TURNER: A TROUBLESOME PROPERTY * - documentaire

    WARMING BY THE DEVIL’S FIRE (série documentaire “Martin Scorsese presents the

    Blues”)

    2007 NAMIBIA: THE STRUGGLE FOR LIBERATION *

    * Egalement scénariste

    Dans le cadre de ce Grand Angle, seront projetés les films suivants:

    KILLER OF SHEEP

    Avec Henry Gayle Sanders, Kaycee Moore, Charles Bracy, Angela Burnett, Eugene Cherry

    Pitch: Ghetto afro-américain de Watts à Los Angeles. Stan, un ouvrier épuisé par son travail dans un abattoir et par ses responsabilités de père de famille, résiste à la tentation de l’argent facile.

    MY BROTHER’S WEDDING

    Avec Everette Silas, Jessie Holmes, Gaye Shannon Burnett, Ronald E. Bell, Dennis Kemper, Angela Burnett

    Pitch: Pierce apprend que le mariage de son frère a lieu le même jour que les obsèques de son meilleur ami, tué après sa sortie de prison. Il doit faire un choix.

    TO SLEEP WITH ANGER (La rage au coeur)

    Avec Danny Glover, Paul Butler, DeVaughn Nixon, Mary Alice, Reina King, Cory Curtis

    Pitch : Un retraité de Los Angeles, nostalgique de son Sud natal, accueille un vieil ami qui ne tarde pas à

    semer le trouble dans la vie tranquille de ses hôtes...

    THE GLASS SHIELD

    Avec Michael Boatman, Lori Petty, Elliott Gould, Ice Cube, Michael Ironside, Richard Anderson

    Pitch: Sous la pression de ses collègues d'un commissariat de Los Angeles, un policier noir tout juste sorti de l'école de police consent à mentir sur les circonstances d'un délit dont le principal suspect est noir.

  • Les Docs de l'Oncle Sam du 34ème Festival du Cinéma Américain de Deauville (complément de programmation)

    Deux "Docs de l'Oncle Sam" ont été ajoutés aujourd'hui à ceux annoncés lors de la conférence de presse de fin juillet. Pour voir les autres "Docs de l'Oncle Sam" séléctionnés, cliquez ici.

    polanski.jpg

    ANVIL! THE STORY OF ANVIL  de Sacha Gervasi

    Pitch: A l’âge de quatorze ans, Steve « Lips » Kudlow et son meilleur ami Robb Reiner font le serment de faire de la musique ensemble toute leur vie durant. Leur groupe de heavy metal Anvil va influencer de nombreuses autres formations musicales telles Metallica, Slayer et Anthrax. Bien qu’Anvil n’ait jamais percé, Lips et Robb n’ont jamais cessé de jouer, ni d’y croire.

    ROMAN POLANSKI: WANTED AND DESIRED DOCS DE L’ONCLE SAM de Marina Zenovich

    Pitch: Roman Polanski est admiré et respecté comme l’un des plus grands cinéastes du monde. Mais sa réputation a été ternie par sa condamnation publique il y a trente ans pour avoir eu des rapports sexuels avec une mineure, et pour avoir fui ensuite les Etats-Unis afin d’éviter la prison. Le film éclaire d’une lumière très différente les décisions du réalisateur ainsi que le fonctionnement du système judiciaire.

  • Les Premières du 34ème Festival du Cinéma Américain de Deauville 2008 (complément de programmation)

    affichedeauville2008.jpgDepuis la conférence de presse qui a eu lieu le 21 Juillet dernier à Deauville, la sélection des Premières s’est aujourd'hui enrichie de 4 nouveaux films :

    CHAOS THEORY (La théorie du chaos)  de Marcos Siega

    Avec Ryan Reynolds, Emily Mortimer, Stuart Townsend, Sarah Chalke, Mike Erwin

    Pitch: Frank Allen est un auteur à succès dont le quotidien est réglé au détail près. Un matin, sa femme, en voulant assouplir l’organisation de son mari, va semer le chaos dans sa vie bien ordonnée…

    MEURTRES À L’EMPIRE STATE BUILDING de William Karel

    Avec Kirk Douglas, Cyd Charisse, Ben Gazzara, Marsha Hunt, Mickey Rooney, Richard Erdman

    Pitch: Un hommage décalé aux films noirs américains et aux acteurs mythiques de l’âge d’or hollywoodien qui nous plonge dans les entrailles du New York sombre et fascinant des années 30 et 40, jouant allègrement avec les clichés du polar, où s’entrecroisent flics et gangsters, mafieux notoires et femmes fatales…

    SEX AND THE USA  de Jan Wellmann Première mondiale

    Avec Shayla Beesley, Jamie Perkins, Gwen Davis, Josh Fallon, Kyle Buckland

    Pitch: Audrey Shaw, une adolescente de treize ans, vient d’arriver au collège de Bellweather en Californie. Elle pense qu’elle ne s’y fera jamais jusqu’au jour où elle rencontre Krista Rich, la jolie fille populaire qu’elle aurait tant voulu être, en tous cas celle dont elle voudrait être proche ; elle ne sait pas très bien…

    THE YELLOW HANDKERCHIEF  de Udayan Prasad

    Avec William Hurt, Maria Bello, Kristen Stewart, Eddie Redmayne

    Pitch: Trois étrangers solitaires se retrouvent à traverser la Louisiane en voiture. Au cours de ce voyage, ils apprendront à mieux se connaître et à faire la paix avec eux-mêmes…

    Vous pouvez retrouver ma note consacrée aux autres films sélectionnés en Première en cliquant ici.