Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

IN THE MOOD FOR DEAUVILLE - Page 5

  • Restaurant - Brasserie Les Vapeurs à Trouville : mon avis

    Brasserie les vapeurs Trouville 4.JPG

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Il y a des restaurants, brasseries ou parfois cafés dont la renommée est telle que, dès l’énoncé de leur nom, vous les associez à la localité dans laquelle ils se trouvent, à l’attractivité de laquelle ils contribuent d’ailleurs aussi. C’est le cas, par exemple, de Sénequier à Saint-Tropez.

    C’est aussi le cas des Vapeurs à Trouville. Pour moi les Vapeurs, c’est d’abord cette brasserie où, dès mes premiers festivals du cinéma américain de Deauville, j’entendais dire que Spielberg ou d’autres aux noms aussi prestigieux, à chacune de leur escale au festival, s’y faisaient emmener après une séance. C’est aussi le souvenir d’un mémorable déjeuner avec ma grand-mère, lors d’un de mes tout premiers festivals du cinéma américain de Deauville il y a une vingtaine d’années.

    Pour une raison que j’ignore, je n’y suis jamais retournée depuis. Peut-être parce que, parfois, je préfère ne pas toucher aux souvenirs de crainte de les ternir. Peut-être parce que j’ai mes habitudes de l’autre côté de la Touques.

    Toujours est-il que ce midi de mars 2018, de passage à Deauville (photo ci-dessus devant l’hôtel Barrière Le Normandy), notamment pour Normandes en tête mais aussi pour renouveler mon partenariat avec le CID pour le prochain Festival du Cinéma Américain (je vous l’annonce en avant-première, à nouveau, je vous ferai gagner des pass pour le festival sur In the mood for Deauville, In the mood for cinema et In the mood for film festivals) je l’ai franchie, la Touques, et j’ai même franchi le seuil des Vapeurs.

    L’accueil est affable. Le décor est délicieusement intemporel et me donne l’impression de remonter le temps. Au mur, des lithographies ou des affiches joyeusement absurdes, décalées. L’ambiance est celle de ces brasseries d’antan où le temps semble s’écouler avec plus de douceur et de légèreté et cela me procure l’impression d’être plongée dans cette atmosphère des brasseries que j’aime tant, celle qui me rappelle le film Garçon de Claude Sautet, comme si l’ombre d’Yves Montand, si vivante et facétieuse, planait là aussi.

    La carte est une autre agréable surprise : du fait maison, des produits dont la traçabilité est clairement indiquée, un approvisionnement seulement en poissons frais et sauvages, des viandes de bœuf certifiées de race Normande et d’origine Normande.

     

    En plat, j’ai choisi la Suggestion du Chef, les St-Jacques grillées beurre blanc, légères, onctueuses, délicieuses.

    Pour le dessert, le choix était cornélien devant toutes ces pâtisseries maison toutes plus tentantes les unes que les autres !

    J’avoue avoir longuement hésité entre les profiteroles et leur chocolat maison et la tarte Normande aux pommes servie chaude avec de la crème de Normandie avant d’opter pour le Paris Brest tandis que mon acolyte a choisi la tarte au citron. Des desserts gourmands et là aussi délicieux !

    Le restaurant Les Vapeurs propose tout ce qu’on attend d’une excellente brasserie, de la qualité dans les produits sélectionnés, de la variété, de la générosité dans l’atmosphère et dans l’assiette. En plus d’un excellent déjeuner, j’ai passé un moment savoureux hors du temps, comme une Madeleine de Proust… Je vous recommande donc vivement Les Vapeurs. Et c’est certain, désormais je m’aventurerai plus souvent de l’autre côté de la Touques et j’y retournerai !

    (Photos ci-dessous prises à Trouville, aux Cures Marines de Trouville ou depuis les Cures Marines de Trouville, je vous en parle bientôt à nouveau…)

    Retrouvez également cet article sur Inthemoodforcinema.com, Inthemoodforhotelsdeluxe.com, et Inthemoodforluxe.com.

  • Critique - THE RIDER de Chloé Zhao, Grand Prix du Festival du Cinéma Américain de Deauville 2017 en salles demain

    The Rider de Chloé Zhao.jpg

    deauville,festival du cinéma américain de deauville 2017,festival du cinéma américain de deauville,festival,festivals,festival de cinéma,in the mood for cinema,michel hazanavicius,robert pattinson,vincent lindon,michelle rodriguez

    Demain en salles, ne manquez pas mon coup de cœur du Festival du Cinéma Américain de Deauville 2017 (dont vous pouvez retrouver le compte rendu ici et dont est extraite cette critique) qui a reçu le Grand Prix du festival.

    Brady, un jeune cow-boy, entraîneur de chevaux et étoile montante du rodéo, voit sa vie basculer après un tragique accident de rodéo. On lui annonce alors qu’il ne pourra plus jamais faire d’équitation. De retour chez lui, il est confronté au vide qu’est devenue sa vie : celle d’un cow-boy qui ne peut désormais ni faire de rodéo ni même monter à cheval. Pour reprendre son destin en mains, Brady se lance alors dans une quête identitaire en cherchant à comprendre ce que c’est vraiment qu’être un homme au cœur même de l’Amérique.    

    INTERPRÉTATION Brady Jandreau (Brady Blackburn), Tim Jandreau (Wayne Blackburn), Lilly Jandreau (Lilly Blackburn), Lane Scott (Lane Scott), Cat Clifford (Cat Clifford

    Brady vit ainsi avec une blessure à vif, physique et morale. Ainsi a-t-il vu ses rêves, son « American dream », se briser.  Brady Jandreau, qui joue son propre rôle aux côtés de sa famille et de ses amis est vraiment une jeune star du rodéo qui a vu sa vie basculer suite à un accident et cette véracité renforce bien sûr l’émotion qui émane de chacun des plans.

    Ici pas de super héros, pas de grandiloquence, pas de chevauchées fantastiques aux sanglots longs des violons, mais un homme à terre qui essaie de trouver la voie à emprunter pour se relever et continuer à avancer. Comme il le dit lui-même, là où un animal aurait été abattu lui est « obligé de vivre ». Meurtri mais combattif.  Les scènes d’une beauté et simplicité bouleversantes s’enchainent pour dresser le portrait d’un homme que la réalisatrice regarde avec beaucoup d’humilité et de bienveillance aussi éloignée soit-elle (à l'origine du moins) du Dakota du Sud où le film est tourné.

    Après s’être immergée durant quatre ans dans une réserve amérindienne du Dakota du Sud pour réaliser « Les chansons que mes frères m’ont apprises », la réalisatrice pose ainsi à nouveau sa caméra dans cet Etat, à nouveau dans la réserve indienne de Pine Ridge. Après s’être intéressée aux Indiens, elle se penche cette fois sur ces Cowboys d’une autre Amérique, sans éclat, sans flamboyance, sans rutilance, qui combattent pour survivre. Chloé Zhao  revisite ainsi le western faisant du décor un personnage à part entière. Sa caméra caresse et sublime les corps de ces cowboys qui « chevauchent la douleur », qui bravent la nature.

    A l’image du personnage de Katie dans « Katie says goodbye » (autre film en compétition du Festival du Cinéma Américain de Deauville 2017), Brady doit faire face à un avenir sans espoir, à un parent immature, et lui aussi incarne de nombreux contrastes à l’image de cette Amérique pétrie de contradictions. La violence de l’arène dans laquelle il évolue contraste avec la tendresse dont il fait preuve avec sa jeune sœur handicapée ou son ami victime d’un accident de rodéo (ces scènes ne sont jamais voyeuristes ou larmoyantes mais pleines de sensibilité). Les immenses plaines évocatrices de liberté contrastent avec la blessure et l’arène qui l’enferment. Et c’est en renonçant au rodéo que le cowboy va devenir un homme…

    Chloé Zhao réussit une œuvre  pleine de délicatesse et de subtilité sur un univers a priori rude et rugueux. Entre documentaire et drame intimiste, son film  dresse le portrait poignant d’un personnage qui apprend à renoncer dont la force vous accompagne bien après le générique de fin et qui vous donnera envie de continuer à avancer et rêver envers et contre tout.

    Le jury qui lui a attribué le grand prix a salué sa poésie et son humanité.

  • Résidence premium Presqu’Ile de la Touques – Deauville : photos avant l'ouverture au printemps 2018

    Residence premium presqu'île de la touques Deauville.jpg

    © Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs

    Alors que l'ouverture de cette splendide résidence tant attendue située sur la Presqu'île de la Touques est imminente, j'ai eu le plaisir de visiter deux appartements et de constater que la vue depuis la résidence est réellement à couper le souffle et que les espaces sont particulièrement chaleureux et agréables (même si le temps le jour de ma visite ne rend pas le meilleur des hommages au cadre idyllique !) .

    Retrouvez également l'article que j'avais consacré à la Résidence, ici. Très bientôt, je vous en parlerai à nouveau ici et sur Inthemoodforhotelsdeluxe.com.

    Résidence Premium presqu'île de la Touques Deauville.png

    Residence premium pierre et vacances Deauville 1.JPG

    Residence premium Pierre et vacances Deauville 2.JPG

    Residence premium pierre et vacances Deauville 3.JPG

    Residence Premium pierre et vacances Deauville 4.JPG

    Residence premium pierre et vacances Deauville 5.JPG

    Residence premium pierre et vacances Deauville 6.JPG

    REsidence premium pierre et vacances Deauville 8.JPG

    Residence premium pierre et vacances Deauville 9.JPG

    Residence premium pierre et vacances Deauville 10.JPG

    Residence premium pierre et vacances Deauville 15.JPG

    Ouverture printemps 2018 résidence presqu'île de la Touques.png

    Lien permanent Catégories : BONNES ADRESSES DEAUVILLAISES 0 commentaire Imprimer Pin it!
  • Concours - A gagner : 10 invitations pour 2 à Art Shopping au Centre International de Deauville

    En partenariat avec le Centre International de Deauville, j'ai le plaisir de vous faire gagner 10 invitations pour 2 à Art Shopping, le salon international de l'art contemporain.

    Cliquez sur l'affiche ci-dessous pour retrouver le concours (à lire en bas de l'article). Attention : fin du concours ce mercredi 28 mars à minuit !

    art shopping Deauville 2018.jpg

    Lien permanent Catégories : CONCOURS 0 commentaire Imprimer Pin it!
  • Art shopping : le salon international de l'art contemporain à ne pas manquer au Centre International de Deauville !

    art shopping Deauville 2018.jpg

    Centre International de Deauville 6.JPG

    Je vous parle ici chaque année du CID (Centre International de Deauville) à l'occasion du Festival du Cinéma Américain.

    Festival du Cinéma Américain de Deauville 2018 dates.png

    Petite parenthèse d'ailleurs pour vous annoncer le partenariat renouvelé pour le prochain festival. Ainsi, comme chaque année, de nombreux pass pour le Festival du Cinéma Américain de Deauville seront à gagner ici, sur Inthemoodforcinema.com et Inthemoodforfilmfestivals.com, en partenariat avec le CID. Cette 44ème édition que je couvrirai dans son intégralité comme chaque année aura ainsi lieu du 31 août au 9 septembre 2018.

    Art shopping.png

    Cette somptueuse salle (pour avoir fréquenté les principales salles similaires en France à l'occasion de divers festivals de cinéma, je peux vous garantir qu'elle est unique et exceptionnelle à tous points de vue) sert d'écrin à des évènements prestigieux toute l'année comme le Women's forum lorsqu'il se déroulait à Deauville (que vous avez d'ailleurs pu voir dans le remarquable film Numéro une de Tonie Marshall) et plus récemment Normandes en tête, une belle manifestation à laquelle j'ai eu le plaisir de participer (Depuis 2011 « Normandes en Tête » rassemble, une fois par an, pour la Journée internationale des droits des femmes, les femmes à Deauville pour parler vie professionnelle, épanouissement et responsabilités.)

    numéro une.jpg

    Centre International de Deauville 3.JPG

    Centre International de Deauville 5.JPG

    Mais c'est d'une autre prestigieuse manifestation qui aura également lieu au CID dont je viens vous parler aujourd'hui. Pour la première fois Art Shopping (Art Shopping se tient 2 fois par an à Paris, dans le lieu prestigieux du Carrousel du Louvre et se positionne comme un des  événements incontournable de la scène d’art contemporain parisienne et internationale ), salon international d’Art Contemporain, s’installe en effet du 31 mars au 2 avril au Centre International de Deauville !  De quoi débuter le mois d'avril en beauté !
     

    art shopping 2018 5.gif



    Cette première édition deauvillaise du rendez-vous international grand public d’art contemporain s’inscrit à la suite de dix années d’exposition au Carrousel du Louvre à Paris, une nouvelle date sous le signe de la créativité, de l’audace et de l’engagement.
     
    Une fois encore, le salon affirmera son ADN : l’Art à la portée de tous. Art Shopping facilité l’accès du grand public à l’art contemporain qui pourra acquérir des œuvres d’art uniques, authentiques et certifiées. Artistes et galeries sont au contact direct du public pour présenter leur travail de manière plus personnelle et leur parcours de vie artistique. La singularité du salon est de proposer des œuvres d’art uniques, authentiques et certifiées. Sur le salon, artistes et galeries sont au contact direct du public. Un lien s’établit entre l’œuvre et son auteur permettant de mieux en appréhender les codes.  
     
    Près de 80 artistes et galeries français et internationaux sélectionnés avec soin sont attendus pour ce premier rendez-vous. Peinture, sculpture, art numérique, photographie ; autant de disciplines au programme d’une édition qui devrait attirer plusieurs milliers de visiteurs, amateurs d’art et collectionneurs avertis.
     
    Le weekend end de pâques 2018, la ville se mettra aux couleurs de l’art contemporain, du 31 mars au 2 avril 2018 au Centre International de Deauville.  
     
    « Comme j’aime souvent le dire, le monde et les cultures se rencontrent à Deauville, ainsi depuis de nombreuses années, la Ville encourage par sa politique culturelle de nombreuses initiatives artistiques et favorise l’échange avec les publics les plus divers. Aujourd’hui Deauville se réjouit d’accueillir et de soutenir ART  Shopping, salon International d’Art Contemporain qui place l’Art à la portée de tous.» Déclare Philippe Augier - Maire de Deauville
     
      « Parce qu’elle est en mouvement, parce qu’elle est événementielle parce qu’elle renouvelle les codes et donne à voir sous un angle différent, la création contemporaine présentée par ART Shopping apporte une nouvelle dynamique au C.I.D Deauville dans son implication culturelle. » ajoute Carine Fouquier - Directrice générale C.I.D Deauville. 
     
    A cette occasion, d'autres évènements "hors les murs" sont organisés, la ville vibrant à l'unisson de cette belle manifestation : 
     
    1/ ART Shopping « hors les murs » au Casino Barriere Resort Deauville !
     
     2 artistes coup de cœur du Barriere Resort Deauville : ZED / sculpteur et Flow/ peintre du 24 mars au 2 avril  Toutes les œuvres sont à vendre ! 
     
    2/ Street Art !  Les artistes d’Art urbain font le mur sur ART Shopping Deauville. 
     
    3/ Expo Photo de Philippe Ledru  - photographe de Festivals :  

    Enfant du Pays, Philippe Ledru est né à Lisieux. Après des études artistique (Art Déco Paris), il travaille pour les agences photos prestigieuses : SYGMA, GLMR, Photographe et Edition et devient un incontournable des photos de tournages et de festivals.

    L'exposition présentée sur ART Shopping Deauville est la sélection de photos uniques et exclusives, réalisées soit pendant le festival de Cannes, de Deauville ou de Venise. Toutes faites pour l'Agence SYGMA entre 1974 et 1990. Les photos exposées sont des tirages uniques, sur papier Barité et montées sur plaques aluminium dans des boîtes américaines. Toutes les photos sont à vendre.  Une belle occasion de s'offrir une œuvre photographique de jolis moments de cinéma. Les photos de Philippe LEDRU seront exposées pendant les 3 jours d'u salon  au VIP d'ART Shopping. 
     
    4/ Un parcours SPÉCIAL Jeune Public la “Chasse à l’oeuvre’ qui permettra au jeune public de se familiariser avec le monde artistique et rencontrer les artistes, avec un Arty Quizz ! En partenariat avec le Géant des Beaux Art.  
     
    Pour en savoir plus :
     
     
     
     
    Informations pratiques 

    Qui ? 80 exposants artistes et galeries – Sculpteurs, peintres, photographes, artistes numérique

    Quand ?  31 mars, 1er et 2 avril 2018 – week end de Pâques  
    Samedi 31 mars : 10 - 19h –  Inauguration par Philippe Augier – Maire de Deauville à 11h30
     dimanche 1er avril : 10h- 19h  
    Lundi 2 avril – lundi de pâques : 10h- 17h 
     
    Où ?  Centre International de Deauville - 1 Rue Lucien Barrière, 14800 Deauville Entrée : 5 euros  / moins de 18 ans  - entrée gratuite 
     
    Les prochains rendez-vous ART Shopping
    25 au 27 mai 2018  au Carrousel du Louvre
    19 au 21 octobre  au Carrousel du Louvre
     
    ART Shopping est organisé par GEM Art et a été créé en 2007 
    15, rue de l’abbé Grégoire 75006 Paris  www.artshopping-expo.com
     
    CONCOURS EXPRESS :
     
    10 INVITATIONS à gagner pour Art Shopping 
     
    Pour figurer parmi les heureux gagnants et comme le délai est court, pour une fois un concours "facile" :
     
    1/ Retweetez le tweet de ce matin sur @moodfdeauville dans lequel je présente cet article et art shopping 
    ou, si vous n'avez pas twitter, likez la publication Facebook concernant le concours sur Facebook.com/inthemoodfordeauville.
     
     
    2/ Citez un des évènements "hors les murs" organisé à l'occasion d'Art Shopping à Deauville
     
    3/ Citez un autre grand évènement organisé au CID
     
    Les 10 premières réponses remporteront une invitation pour 2.
     
    Réponses à envoyer à sandrameziere@gmail.com avec pour intitulé de votre email "Art shopping concours". Fin du concours mercredi 28 mars à minuit. Merci de me donner vos nom et prénom pour le retrait de l'invitation (pas de pseudo). Seuls les gagnants seront contactés par email.
  • Normandes en tête 2018 à Deauville ce jeudi 8 mars

    Normandes en tête 2018 à Deauville.png

    Ce jeudi 8 mars, je serai à  "Normandes en tête" qui se déroulera au CID. Vous pourrez me suivre en direct sur twitter  (@Sandra_Meziere et @moodfdeauville) et sur Instagram (@sandra_meziere).

    Vous pouvez également vous inscrire, en cliquant ici. 

    Depuis 2011 « Normandes en Tête » rassemble, une fois par an, pour la Journée internationale des droits des femmes, les femmes à Deauville pour parler vie professionnelle, épanouissement et responsabilités.

    Cette prochaine édition de Normandes en Tête marquera un tournant avec la présence de nombreux réseaux de femmes actifs en Normandie.

    Trois thèmes seront à l'honneur :


    - l’ambition au féminin,
    - le numérique,
    - les outils pour mieux s'organiser.

    Le 8 mars prochain, vous aurez à Deauville de multiples choix tout au long de la journée - 30 ateliers et conférences sont au programme - vous rencontrerez des femmes inspirantes, des experts, des coachs, des pros de l’image, et surtout des femmes bienveillantes qui ont envie de partager ce qu'elles savent avec vous.

    Pour en savoir plus, c'est ici.